Publicité

La saison du vélo d’hiver commence

Transport
Des ateliers d’initiation au vélo quatre-saisons étaient offerts cette fin de semaine sur le Plateau.
Des ateliers d’initiation au vélo quatre-saisons étaient offerts cette fin de semaine sur le Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

La première neige qui est tombée sur Montréal annonce le début de la saison du vélo hivernal qui gagne en popularité année après année.

Quelques jours à peine après le dépôt du bilan de développement du réseau cyclable, le réseau de vélo d’hiver montréalais est déjà mis à l’épreuve.

Le vélo d’hiver, ça s’apprend!

« L’hiver, c’est la meilleure saison », lance Laurent Deslauriers, un cycliste d’hiver aguerri qui offrait cette fin de semaine des ateliers d’initiation au vélo quatre-saisons.

« Il y a clairement un engouement », ajoute-t-il en constatant que de plus en plus de parents souhaitent pratiquer le vélo d’hiver avec leurs enfants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a créé le groupe Parents — Vélo d’hiver.

Autre signe que le sujet interpelle un nombre croissant de cyclistes, un reportage vidéo sur la préparation au vélo d’hiver, publié lundi avant midi par la journaliste de Météo Média Mireille Roberge, avait été vu près de 150 fois en une demi-heure.

Le réseau blanc qui fait jaser

Compte tenu de cette popularité croissante, l’agrandissement du réseau blanc annoncé récemment par la Ville de Montréal n’impressionne pas outre mesure.

« L’administration Coderre fait preuve d’une improvisation absolue », tranche Laurent Deslauriers. Selon lui, les mesures annoncées à la va-vite visent davantage à faire bien paraître la Ville de Montréal qui sera l’hôte du congrès international sur le vélo d’hiver en février 2017 qu’à améliorer l’expérience cycliste hivernale.

Ce point de vue fait écho aux discussions qui allaient bon train ce matin sur le groupe Facebook Vélo d’hiver — Montréal. Un cycliste prédisait par exemple que les projets-pilotes des vélorues sur Mentana et Saint-André susciteront immanquablement « de la friction entre automobilistes et cyclistes si l’aménagement n’est pas modifié », car le chevron indiquant que la chaussée est réservée en priorité aux vélos est masqué par la neige. Un autre usager se réjouissait de constater que la piste cyclable de l’avenue du Parc avait été déneigée de matin, même s’il s’agit en principe d’une piste trois saisons.

Vos commentaires
loading...