Publicité

Élections : Coderre promet des incitatifs pour le commerce local

Politique
Flanqué entre autres de son candidat à la mairie d’arrondissement du Plateau, Zach Maklovitch, le maire Coderre promet de « développer un ensemble d’incitatifs » pour soutenir le commerce local. (photo : Simon Van Vliet)

Lors d’une conférence de presse tenue sur le Plateau Mont-Royal, le maire sortant de Montréal Denis Coderre a présenté ses engagements en matière de développement commercial.

S’il est réélu le 5 novembre, Denis Coderre entend créer un groupe de travail pour aider les commerces. Le comité qui, comprendra de représentants de l’ensemble des Sociétés de développement commercial de l’Île de Montréal, sera chargé d’étudier les besoins des commerçants dans les divers secteurs de la métropole et devra rendre son rapport en mars 2018.

« On a trop tourné le dos aux commerces dans les huit dernières années », déplore le candidat au poste de conseiller d’arrondissement du District de Lorimier, Jean-Pierre Szaraz. Critique invétéré des mesures d’apaisement de la circulation et des restrictions de stationnement imposées par Projet Montréal dans l’est du Plateau, le candidat maintient que le taux d’inoccupation nul sur l’avenue Laurier Est n’est pas le seul critère d’évaluation des impacts de ces mesures.

Incitatifs pour les commerces et prolongations des heures des bars

Flanqué entre autres de son candidat à la mairie d’arrondissement du Plateau Mont-Royal, Zach Maklovitch, le maire Coderre promet de « développer un ensemble d’incitatifs » pour soutenir le commerce local, notamment face à la concurrence du commerce en ligne. Ces incitatifs s’ajouteront aux congés de taxes pour les commerçants affectés par des chantiers et à la simplification de l’octroi de permis déjà promis dans le cadre de la campagne.

Parmi les mesures envisagées, il mentionne notamment la prolongation des heures d’ouverture des bars. « Il va y avoir un projet-pilote », assure Denis Coderre sans préciser où ni quand le projet-pilote en question verra le jour. L’idée avait déjà été mise de l’avant au début de son premier mandat, mais avait été rejetée par la Régie des alcools.

S’il se dit favorable au projet, l’aspirant maire du Plateau assure qu’il ne s’impliquera pas dans ce dossier pour ne pas se placer en situation de conflit d’intérêts. Zach Maklovitch est en effet associé dans plusieurs clubs et boîtes de nuit à Montréal qui pourraient bénéficier d’une telle mesure.

En plus de prolonger les heures d’ouverture des bars, Denis Coderre évoque également la possibilité de prolonger les heures d’ouverture des terrasses au-delà de 11 heures.

Les remous de l’affaire Rozon

Alors que le maire Coderre était appelé à réagir concernant les révélations au sujet du producteur Gilbert Rozon, Pamplemousse.ca a demandé au candidat à la mairie d’arrondissement de préciser sa pensée au sujet du fondateur du magazine Play Boy, Hugh Hefner, qu’il avait qualifié de « grand visionnaire » suite à la mort du magnat de l’industrie porno le mois dernier.

Zach Macklovitch maintien que Hugh Hefner été un entrepreneur « impressionnant », mais assure qu’il considère que la manière dont Hefner a traité certaines femmes durant leur carrière était « complètement inexcusable ».

L’aspirant maire se défend par ailleurs d’être un candidat-poteau. « Je suis sur le terrain sept jours sur sept », assure Zach Macklovitch qui n’apprécie visiblement pas d’être questionné sur son absence en début de campagne. « Je travaille très fort sur ma campagne, puis je vais gagner », lance-t-il, donnant foi au slogan de son équipe #PlateauJyCrois.

Vos commentaires
loading...