Publicité

Prendre le pouls du troisième âge

Vie de quartier
Le Plateau est l’un des territoires montréalais dont la population âgée va augmenter le plus dans les prochaines années. (photo d’archives : Simon Van Vliet)

La Table de concertation Alliances 3e âge organise jeudi le forum Prendre de l’âge : un peu, beaucoup, passionnément au Centre Père-Sablon.

Ce forum, qui fait suite à une journée de réflexion tenue en 2009, sera l’occasion de faire le point sur les enjeux et les défis qui se posent pour les quelque 10 000 personnes de 65 ans et plus qui habitent le Plateau.

Ce nombre pourrait pratiquement doubler d’ici 2026, selon l’étude Vieillir à Montréal. Un portrait des aînés, réalisé en 2008 par la Direction de la santé publique (DSP) de Montréal, qui indique que le Plateau est l’un des territoires montréalais dont la population âgée va augmenter le plus dans les prochaines années.

Un forum par et pour les aînés

« C’est un forum qui réunit à la fois les aînés et les intervenants », indique Rachel Lemelin, organisatrice communautaire au Centre intégré universitaire de Santé et de Services Sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. Il s’agit d’une première depuis les débuts des travaux de la table, il y a plus de 30 ans, précise l’organisatrice communautaire qui a soutenu le comité organisateur du forum qui se penchera sur l’enjeu de la participation sociale des aînés.

Grâce à un long travail de mobilisation, près de la moitié des quelque 130 personnes inscrites au forum sont des aînés. « Parler de participation sociale des aînés sans la promouvoir par nos actions n’aurait pas eu de sens. Il est devenu clair que cette journée ne pourrait avoir lieu sans la présence des principaux intéressés, les aînés eux-mêmes », explique la présidente de la table de concertation Alliances 3e âge Grand Plateau, Julie-Anne Fortin, dans un communiqué annonçant l’événement.

Lever les freins à la participation sociale des aînés

Le forum sera l’occasion de faire le point sur les principaux facteurs qui freinent la participation des aînés. « On va parler beaucoup de la question de l’isolement », indique Rachel Lemelin qui ajoute que cet enjeu est l’une des principales barrières à la participation sociale.

L’isolement est par ailleurs intimement lié à deux autres enjeux qui seront abordés lors du forum, comme la question du logement et celle de la mobilité. Selon les données du recensement de 2011, un aîné sur deux vit seul sur le Plateau, ce qui accentue différents facteurs de vulnérabilité identifiés par le DSP. L’étude de 2008 indiquait d’ailleurs que les aînés du Plateau, dont bon nombre vivent sous le seuil de faible revenu, sont considérés comme très vulnérables au besoin de soins à domicile, à la perte d’autonomie ou à la détresse psychologique.

Dans un mémoire déposé à la Commission permanente sur les transports et les travaux publics en 2013, la Table de concertation des aînés de l’île de Montréal faisait également valoir que « le fait de vivre seul constitue également une variable pouvant influencer le degré de mobilité » des personnes âgées.

Prendre le pouls

En plus de faire le point sur les enjeux et les défis du maintien à domicile d’une population aînée grandissante dans les prochaines années, le forum sera l’occasion de prendre le pouls des aînés pour améliorer la compréhension des problèmes vécus par les personnes du troisième âge sur le Plateau, mais aussi de leurs aspirations.

L’objectif du forum est donc à la fois de développer l’offre de services communautaires pour répondre aux besoins des aînés et de créer des projets et des activités permettant aux personnes âgées de participer pleinement à la vie de quartier et de contribuer à leur communauté. « Il y a sûrement des choses qui nous échappent », reconnaît Rachel Lemelin qui souligne que le forum sera l’occasion de faire un pont entre les préoccupations des aînés et les capacités du milieu à leur offrir des services et des espaces de participation.

Vos commentaires
loading...