Publicité

Un prix en loisir pour les Hommes en action

Vie de quartier
Jacques Bouchard, l’ébéniste qui a chapeauté le projet de bac d'agriculture urbaine pour les personnes handicapées, fait partie des Hommes en action du Centre du Plateau. (photo : Ann Mitchell)
Jacques Bouchard, l’ébéniste qui a chapeauté le projet de bac d’agriculture urbaine pour les personnes handicapées, fait partie des Hommes en action du Centre du Plateau. (photo de courtoisie : Ann Mitchell)

Le programme Hommes en action a reçu le prix Lucien-Paquet 2017, décerné par la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir.

Il s’agit du premier projet d’animation du Plateau à se voir décerner ce prix qui souligne la qualité et la pertinence d’un programme offert dans un centre communautaire de loisirs.

Une reconnaissance pour un programme novateur

« C’est une belle reconnaissance pour le projet », se réjouit l’animateur Dominique Lévesque, qui souligne que le projet a été lancé il y a à peine 18 mois au Centre du Plateau.

Inspiré du programme australien des Men’s Shed, le projet Hommes en action est une initiative unique dans le milieu du loisir communautaire qui s’adresse spécifiquement aux hommes retraités. Partant du constat que les hommes fréquentent peu les centres de loisirs communautaires, le programme cible spécifiquement les hommes en leur offrant un programme d’activités sur mesure allant de la cuisine à l’impression 3D, en passant par le ski de fond et le vol de drone.

Ce type de programmation favorise la participation de ce segment de population, habituellement peu interpellé par les programmes réguliers des centres de loisirs communautaires (les hommes représenteraient typiquement environ 20 % des membres actifs dans le milieu), et permet de « briser l’isolement des hommes retraités », explique Dominique Lévesque.

Si les activités sont organisées par et pour les hommes d’âge mûr, elles ne sont pas forcément réservées aux hommes retraités. La première édition de l’atelier de bricolage domestique Outils –101, tenue à la fin octobre, a d’ailleurs attiré beaucoup plus de femmes que d’hommes, indique l’animateur. En plus des ateliers dans les murs du Centre du Plateau, des activités publiques, comme l’inspection mécanique de vélos ou la fabrication de mobilier urbain, permettent par ailleurs de mobiliser les membres au sein de la communauté.

Un prix aux retombées multiples

Les retombées du prix, associé à une bourse de 1000 $, ne sont pas que symboliques. « On est devenu un projet qui est crédible », se réjouit Dominique Lévesque qui espère que cela facilitera le renouvellement du financement, obtenu dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA) du ministère de la Famille.

Surtout, la renommée associée à ce prix fera en sorte d’augmenter la notoriété du projet, ce qui pourrait permettre d’augmenter le nombre de membres actifs. L’objectif que s’est fixé l’équipe des Hommes en action est de doubler le nombre de membres, passant de 25 à l’heure actuelle à 40 l’an prochain.

Si le projet des Hommes en action est le premier programme du Plateau à se voir attribuer le prix Lucien-Paquet, une bénévole du YMCA du Parc s’était vue décerner le prix du bénévolat de la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir l’an dernier.

[NDLR : Les Hommes en action publient un blogue commandité sur Pamplemousse.ca, mais ce texte n’a été ni payé ni commandé par le partenaire.]

Vos commentaires
loading...