Publicité

Les lauriers de la gloire pour la culture locale

Culture
Lauréat du prix Ernest-Cormier, l’architecte Éric Gauthier, associé à la réputée firme d’architecture FABG, a notamment été impliqué dans le projet de reconstruction du Théâtre de Quat’Sous sur l’avenue des Pins. (photo tirée du site web Design Montréal)

La conseillère Josefina Blanco a souligné des distinctions importantes obtenues récemment par des personnalités du milieu culturel local.

L’élue du district De Lorimier, qui a hérité du dossier de la culture, a profité du mot des élus lors de la séance du conseil de lundi pour féliciter la chorégraphe Louise Lecavalier, récipiendaire du prix Denise-Pelletier 2017 en arts de la scène, le réalisateur Louis Bélanger, récemment nommé chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres de la République française et l’architecte Éric Gauthier, lauréat du prix Ernest-Cormier 2017.

La culture à l’honneur sur le Plateau

« Ce sont tous des résidents du Plateau. On trouvait important de le remarquer », fait valoir la conseillère.

Soulignons que la première, dont la compagnie Fou Glorieux est établie rue de Bullion, s’est mérité une reconnaissance comme pionnière de la danse contemporaine québécoise au fil de 40 ans de carrière et a récemment obtenu un doctorat honorifique de l’UQAM.

Le second a vu son dernier film obtenir le prix Iris du meilleur scénario lors du dernier Gala Québec Cinéma (anciennement connu sous le nom des Jutras).

Le dernier est associé à la réputée firme d’architecture FABG qui a mené d’importants projets sur le Plateau, notamment à La Licorne (où prend l’affiche ces jours-ci la pièce Fredy).

D’autres prix à venir en 2018?

Deux établissements situés sur le Plateau se sont pour leur part glissés dans la liste des finalistes québécois au Prix Shenzhen en design.

Il s’agit du tout nouveau Club Espresso Bar, le premier café cycliste de Montréal qui est tout à la fois un comptoir à espresso, un atelier et une boutique vélo sur Saint-Denis, et de Bref, la boutique, galerie et espace événementiel établie dans le Mile End depuis l’an dernier.

Le compositeur André Hamel a pour sa part été mis en nomination en vue du gala des prix Opus, organisé par le Conseil québécois de la musique en février 2018.

À tout seigneur, tout honneur

Si le milieu culturel du Plateau se démarque par le nombre de prix attribué à des artisans locaux, le milieu communautaire et le secteur commercial ne sont pas en reste.

La fromagerie Bleu & Persillé s’est par exemple vue attribuer un prix d’excellence en architecture le mois dernier.

Le programme des Hommes en action s’est quant à lui vu décerner un prix de la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir.

La directrice du Refuge des jeunes, France Labelle, qui habite le Plateau depuis une trentaine d’années s’est pour sa part mérité une nomination à l’ordre du Canada.

Vos commentaires
loading...