Publicité

Un arbre à la mémoire de Patrick Champagne

Vie de quartier
Même après avoir intégré un logement en 2015, dans le cadre du programme d’accompagnement Plein logis, Patrick Champagne continuait de passer le plus clair de son temps sur l’avenue du Mont-Royal, où il était largement connu et apprécié. (photo tirée de la page Facebook de Plein milieu)

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a annoncé qu’il planterait un arbre à la mémoire de Patrick Champagne devant la bibliothèque du Plateau.

C’est là que l’itinérant, qui a vécu pendant 20 ans sur le Plateau, aimait se tenir pour s’entretenir avec les passants.

Un homme apprécié

Même après avoir intégré un logement en 2015, dans le cadre du programme d’accompagnement Plein logis, Patrick Champagne continuait de passer le plus clair de son temps sur l’avenue du Mont-Royal, où il était largement connu et apprécié.

« C’était quelqu’un qui souriait et qui riait tout le temps », se souvient avec émotion Ann Lalumière, la coordonnatrice de Plein milieu, un organisme communautaire du Plateau qui chapeaute notamment le programme Plein logis.

Lancée comme un « pavé dans la mare » par Plein milieu, la demande de commémoration publique de Patrick Champagne a été relayée par Sonya Cormier du Mouvement pour mettre fin à l’itinérance, explique Ann Lalumière qui se réjouit que l’arrondissement ait d’emblée accepté de commémorer la mémoire de cet homme qui a fait partie de la vie du quartier pendant deux décennies.

Humaniser les personnes vivant en situation d’itinérance

« C’est un geste très émouvant », confie Ann Lalumière qui voit dans cet acte une portée symbolique qui contribue à « humaniser les personnes » qui vivent en situation d’itinérance.

« Les gens de la rue, malgré les difficultés qu’ils rencontrent et la détresse qu’ils vivent parfois, participent grandement à la vie de quartier. Patrick était un bon vivant, la rue était un lieu de réconfort pour lui et son histoire m’a permis de comprendre qu’en chaque personne en situation d’itinérance se terre une sensibilité qui transcende de loin la situation de précarité économique que reflète aux passants leur présence sur la rue », indique pour sa part la conseillère du Mile End, Marie Plourde, dans le communiqué officiel annonçant l’intention de l’arrondissement de planter un arbre à la mémoire de Patrick Champagne.

Le décès de Patrick Champage, retrouvé mort dans son logement en janvier dernier, a suscité une vague de sympathie dans le public.

Vos commentaires
loading...