Publicité

Un ministère de la Solitude?

Vie de quartier
La solitude a de grandes répercussions sur notre santé et notre société. (Photo : Michel Portugais, Centre du Plateau)

Surprenant mais vrai! En Grande-Bretagne, on vient de reconnaître une réalité qui touche des millions de personnes en créant un ministère consacré à la solitude.

La solitude a de grandes répercussions sur notre santé et notre société. Il y a des preuves croissantes que la solitude mine non seulement la santé mentale de ceux qui en souffrent, mais aussi leur condition physique. Mais qu’est-ce que la solitude au juste? Voici une définition : «Situation où quelqu’un se trouve sans compagnie, séparé, momentanément ou durablement, de ses semblables.»

La solitude peut tous nous toucher à un moment donné dans la vie. Surtout qu’en vieillissant nous faisons face à des défis de vie particuliers ; la transition vers la retraite, la perte de nos proches et/ou des problèmes de santé physique chroniques qui peuvent augmenter le risque de solitude. Qu’est-ce qui peut nous soutenir alors que nous avons ce genre de défis à relever? L’interaction sociale peut être un facteur clef.

Selon le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention, Institut de cardiologie de Montréal, « les liens sociaux sont de loin les facteurs les plus prédictifs de la santé d’une personne ». En s’unissant, en interagissant avec d’autres, on peut prévoir et prévenir en grande partie les dommages que peut causer la solitude involontaire. À titre d’exemple : À Okinawa, au Japon, un des endroits où vivent le plus de centenaires, une tradition ancestrale oblige les femmes âgées à rencontrer cinq amies par jour. Une habitude qui a un impact majeur sur l’espérance de vie.

Mais comment créer ou renforcer un réseau amical quand plus du tiers (36 %) des personnes aînées à Montréal vivent seules ? Comment profiter des activités offertes quand une personne aînée sur cinq vit avec un faible revenu ?

Il est important également de porter un regard spécifique aux hommes qui participent peu (ou pas) aux activités communautaires, ce qui les met à risque d’isolement. Depuis 2011, au Canada, se développe un réseau d’environnements pour hommes pour répondre au risque de solitude qui les guette, surtout après la retraite quand ils perdent leur réseau de travail.

Le lundi 12 février, l’émission « Le 6 à 9 » de Radio-Canada à Winnipeg a mis en lumière la solitude des hommes et les bénéfices importants qu’un lieu adapté à leur réalité peut offrir : Les « Men’s Sheds », des oasis pour les hommes âgés.

Chez les HOMMES EN ACTION, nous nous proposons de rejoindre les hommes qui peuvent vivre des difficultés sachant que selon les recherches de Jacques Roy, sociologue chercheur de l’équipe Masculinité et société de l’Université Laval, 85 % d’entre eux tentent de résoudre leurs problèmes seuls et 60 % hésitent à recourir à de l’aide même si cela peut les soutenir ! Bon, vous me direz que ça fait 145 %, mais bien sûr il s’agit de dédoublements.

Les espaces à Montréal où les hommes peuvent se réunir de façon informelle pour sortir de la routine, « jaser » entre gars, planifier des activités en fonction de leurs intérêts et leur expertise, sont plutôt rares. Au Centre du Plateau, nous avons créé un environnement pour les hommes. Les membres sont libres de participer aux rencontres hebdomadaires (les lundis après-midi et les jeudis matin) et de proposer des projets qui les intéressent, le tout à faible coût (l’abonnement au projet HOMMES EN ACTION n’est que de 15 $ par année). Quelques exemples? Ateliers photo ou informatique, cliniques-vélo pour les gens du quartier, sorties vélo et randonnées en ski de fond, repas communautaires, découverte de drones en famille ou encore des parties de billard amicales…et ce n’est là qu’un léger survol des activités organisées passées, présentes et à venir rendues possibles grâce au savoir-faire de nos membres.

Sortie photo au Vieux Montréal lors d’ateliers pour les HOMMES EN ACTION en juin 2017. (Photo : Mathieu Rivard – mathieurivardphoto.com)

À venir au printemps 2018 : atelier de modélisation et impression 3D, sortie aux Forges de Montréal, dégustation de tire d’érable sur la neige et plus encore.

On vous invite à passer nous voir. La famille élevée, les enfants partis, la retraite venue, entre deux boulots, nouvellement arrivé à Montréal, toutes les raisons sont bonnes pour devenir membre et participer au projet HOMMES EN ACTION. On a tous besoin d’un réseau de connaissances. Chez nous, on se regroupe pour s’amuser, se divertir et créer des liens au gré des différents projets proposés par nos membres !

On vous attend !

Centre du Plateau : 2275, boul. Saint-Joseph Est (angle Fullum), Montréal.

Au téléphone : 514 872-6830

Dominique Lévesque, animateur, HOMMES EN ACTION

Pour en savoir plus sur nos activités : Facebook.com/Hommesenaction

Vos commentaires
loading...