Publicité

Transports durables : le Plateau dans le peloton de tête

Transport
Près de 15 % des déplacements domicile travail sont réalisés à vélo sur le Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

Malgré une faible progression des modes de transports durables à Montréal, les transports actifs sont en croissance sur le Plateau.

C’est ce que confirme l’analyse publiée dimanche dans le bulletin Perspective Grand Montréal.

L’Observatoire du Grand Montréal de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) s’est penché sur les données du recensement 2016 constate que si l’automobile demeure le principal mode de transport utilisé pour les déplacements domicile-travail dans la grande région métropolitaine, les transports collectifs (TC) et le vélo progressent dans certains secteurs de la région métropolitaine.

Le royaume du vélo

« Les travailleurs demeurant dans les quartiers à forte densité du centre de l’île de Montréal sont de loin ceux qui utilisent le vélo dans une plus forte proportion pour leurs déplacements domicile-travail », peut-on lire dans la récente édition du bulletin de la CMM qui souligne que le Plateau demeure le chef de file au chapitre du vélo.

Près de 15 % des déplacements domicile travail y sont réalisés à vélo, soit près de deux fois plus que dans l’arrondissement voisin de Rosemont — La Petite-Patrie (RPP) et environ 5 fois plus que la moyenne dans l’agglomération montréalaise. La part modale du vélo y a par ailleurs augmenté de 2,9 % depuis 2011, soit légèrement moins que dans l’arrondissement d’Outremont (3,1 % d’augmentation).

Pas de médaille pour le transport collectif

Si le Plateau conserve son titre de champion du vélo urbain, il ne monte pas sur le podium des 3 arrondissements ayant la part modale de transports collectifs la plus élevée à Montréal, soit Côte-des-Neiges — Notre-Dame-de-Grâce (11,7 %), Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension (11,7 %) et Verdun (9,1 %).

Par contre, alors que les arrondissements limitrophes d’Outremont et de RPP ont vu la part modale des transports collectifs (TC) diminuer au profit des déplacements à vélo, la part modale des TC sur le Plateau est restée stable.

Le maintien de la part modale des transports collectifs, combiné à la hausse de la part modale du vélo, semble confirmer la tendance à la baisse de la part modale de l’automobile observée sur le Plateau.

En bref

Dans les déplacements domicile-travail, le Plateau se démarque comme étant le premier arrondissement montréalais au chapitre de la part modale du vélo (14,5 %), le second au chapitre de la marche (21,5 %) et le huitième au chapitre des transports en commun (37,8 %). Il est également l’arrondissement avec la plus faible part modale de l’automobile (24,9 %).

[RECTIFICATIF : la part modale du vélo dans les déplacements domicile-travail sur le Plateau a augmenté de 2,9 % depuis 2011, et non depuis 2001, tel qu’indiqué dans la première version de ce texte.

Par ailleurs, nous indiquions que les transports collectifs avaient progressé, alors que la part modale des TC est restée stable. Nos excuses pour cette erreur d’interprétation des données.]

Vos commentaires
loading...