Publicité

Deux nouvelles places publiques voient le jour

Transport, Vie de quartier
L’aménagement temporaire, implanté à l’est de la rue Saint-Denis, comporte des éléments historiques et artistiques. (photo de courtoisie : arrondissement du Plateau)

L’arrondissement du Plateau Mont-Royal a inauguré coup sur coup la semaine dernière une nouvelle rue piétonne et un espace public nouveau genre.

Ces deux nouvelles places publiques s’ajoutent aux cinq places promises par Projet Montréal lors de la campagne électorale de 2017.

Piétonisation un pas à la fois

La bretelle de la rue Gilford à hauteur de Saint-Denis a été piétonnisée dans le cadre du Programme d’implantation des rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal.

Le programme, qui a donné naissance aux Terrasses Roy l’an dernier, prévoit l’évaluation du projet-pilote d’ici le printemps 2019 en vue d’une piétonnisation permanente. Bien qu’il ait suscité son lot de réserves et de critiques, le projet des Terrasses Roy a connu un vif succès auprès des gens qui l’ont fréquenté l’an dernier. La placette aménagée entre les rues Coloniale et de Bullion met en valeur l’agriculture urbaine et offre des espaces de détente et de jeu fortement appréciés par les usagers.

« La pertinence et le succès de ce programme se confirment chaque fois davantage et nous le poursuivons avec fierté. En plus de bonifier la qualité de vie en offrant un espace sur rue pour marcher et se rencontrer dans un cadre agréable, le projet Gilford est particulièrement inspirant, puisqu’il met en valeur de façon originale les institutions artistiques des alentours, ainsi que la richesse historique du site », a expliqué dans un communiqué la conseillère associée au développement durable et aux transports actifs au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal et conseillère de Ville dans Lorimier, Marianne Giguère.

Un demi-siècle après avoir vu apparaître la première ruelle champêtre à Montréal, le Plateau reste à l’avant-garde dans le domaine de la piétonnisation des rues (et du verdissement des ruelles).

Espace public en évolution

L’arrondissement a également créé un  « espace public transitoire » sur un ancien stationnement municipal situé à l’angle des rues d’Iberville et Frontenac.

L’installation temporaire, inaugurée le 18 octobre dernier, comporte une fresque au sol réalisée par l’artiste Ruben Carrasco. (photo de courtoisie : arrondissement du Plateau-Mont-Royal.)

L’installation de supports à vélos et le déploiement d’une station de vélo en libre-service Bixi représentent « de premiers gestes, modestes certes, mais non moins importants » en vue de la requalification à venir du secteur d’emploi du Plateau Est, a expliqué le maire d’arrondissement Luc Ferrandez par voie de communiqué.

L’ancien secteur industriel abrite quelque 5 000 emplois, selon une étude économique menée par PME MTL Centre-Ville. On y trouve notamment de nombreux ateliers d’artistes, dont celui de la gagnante du pitch Desjardins à l’Aire Commune le mois dernier, Sophie P. Voyer.

À l’étude depuis plus de 10 ans, le développement du secteur d’emploi du Plateau Est est l’un des plus importants projets urbains dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Après des années de consultations et de concertation, l’arrondissement a formulé l’an dernier ses orientation de développement qui visent à « [c]oncrétiser la vision de renouveau du territoire du Plateau Est et des abords des voies ferrées par la consolidation de sa vocation économique et par l’émergence de milieux de vie, de travail, d’étude et de création plus complets, accessibles, durables et sécuritaires ».

Vos commentaires
loading...