Publicité

Fausses nouvelles et journalisme local : une lutte à prévoir ?

Culture
fausses nouvelles
Le journalisme local peut également jouer un rôle dans la lutte aux fausses nouvelles selon un groupe de chercheurs. (Crédit photo : Willrow Hood/Shutterstock)

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis, les « fakes news » sont sur toutes les lèvres. Lorsqu’on s’attarde au phénomène, force est de constater qu’il ne concerne pas seulement notre voisin américain. Les médias hyperlocaux peuvent-ils jouer un rôle dans la lutte aux fausses nouvelles?

« Deux des plus gros sites de fake news se retrouvent ici, au Québec », indiquent les chercheurs Florian Sauvageau, Simon Thibault et Pierre Trudel dans un nouvel ouvrage intitulé Les fausses nouvelles : nouveaux visages, nouveaux défis. Comment déterminer la valeur de l’information dans les sociétés démocratiques? 

Lors du lancement qui avait lieu mercredi soir à la librairie Le Port de Tête, rue Mont-Royal Est, les experts ont participé à une table ronde d’une heure pour expliquer les diverses écoles de pensées à l’égard de ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux.

Un rôle d’agents de surveillance

Politique, immigration, santé : on a bien souvent l’impression que les enjeux nationaux et internationaux sont les principales victimes de la désinformation. Or, questionné par le journal Le Plateau sur le sujet, les chercheurs ont admis que les fausses nouvelles peuvent aussi avoir un impact sur les enjeux hyperlocaux. « La vaccination est un très bon exemple », a souligné Colette Brin, professeure titulaire et directrice du Centre d’études sur les médias, en rappelant que les mythes sont nombreux et que le sujet suscite de vives passions dans nos écoles de quartier.

On peut également penser aux fausses croyances à l’égard de l’immigration, qui émergent de sites conspirationnistes, et qui contribuent à la xénophobie dans les communautés locales. Les élus politiques de tous les niveaux doivent constamment rassurer la population — bien que certains politiciens contribuent eux-mêmes à perpétrer les fausses croyances, disons-le. D’ailleurs, certains organismes communautaires ont remarqué une hausse du nombre de demandes d’aide liées à des actes racistes depuis les dernières années. Ç’a entre autres été le cas dans le quartier de Verdun et Villeray il y a deux ans.

Journalisme local, journalisme de pouvoir ?

En outre, pour combattre les fausses nouvelles, il faut de la sensibilisation, de la collaboration, des réglementations, mais aussi raviver la crédibilité et l’importance du journalisme professionnel… et le pouvoir du journalisme local. « Certains croient que le journalisme local n’a pas un rôle important. D’autres croient qu’il peut jouer un rôle, mais quelque chose de différent, comme celui d’un média alternatif », confie Paul Gao, professeur de finances au Collège des affaires de Notre-Dame de Mendoza, dans une entrevue accordée au journal The Guardian dans le cadre d’une étude sur les impacts de l’affaiblissement des médias locaux dans l’augmentation de la corruption aux États-Unis. 

De son côté, M. Trudel estime que les médias locaux ont un rôle d’équilibre démocratique à jouer, qui s’est toutefois affaibli. « On peut en constater les conséquences », a indiqué le spécialiste des médias lors de la table ronde.

Au Royaume-Uni, la principauté a même reconnu le rôle de la presse locale dans la lutte contre les fausses informations. « Selon un sondage récent [de la News Media Association], les journaux locaux restent la source d’information la plus fiable sur les nouvelles et l’information de la communauté, devant tous les autres médias. L’importance des sources médiatiques fiables ne peut être sous-estimée à l’ère de ce qu’on appelle les “fausses informations” et de la désinformation », a écrit le prince Charles de Galles dans une lettre ouverte publiée dans un journal local britannique en mai dernier.

Comme le souligne le professeur Paul Gao, le journalisme local agit comme un « agent de surveillance »… et ça vaut aussi pour les fake news. Faites-nous-les parvenir si vous en voyez qui concernent le quartier !

Vos commentaires
loading...