Publicité

Le Plateau continue de faire jaser

En manchettes
le Plateau
L’ancienne piste cyclable du parc La Fontaine sera prochainement aménagée en sentier pour piétons. (Crédit photo : Cagkan Sayin/Shutterstock)

Nous continuons notre rubrique hebdomadaire « En manchettes », qui revient sur les histoires et nouvelles qui sont apparues sur le radar médiatique montréalais dans les dernières semaines.

…parce que Le Plateau fait (encore et toujours) jaser de lui !

Évacuation au 1150, rue Marie-Anne Est

Le 1150, rue Marie-Anne Est. (Crédit photo : Capture d’écran/Google Maps)

C’est une bien triste semaine pour la dizaine de locataires du 1150, rue Marie-Anne Est, qui ont été évincés de leur logement mercredi. La Ville de Montréal a ordonné l’évacuation complète de l’immeuble à la suite d’un bris avec le système de chauffage qui, d’après les informations du Comité logement du Plateau Mont-Royal, pouvait porter atteinte à la santé et sécurité des occupants. Le problème s’ajoute aux punaises de lit, aux coquerelles, à la moisissure et à des infiltrations d’eau.

Selon une entrevue diffusée à Radio-Canada, le propriétaire offrira une compensation financière aux locataires afin de les soutenir dans leur déménagement. Pour l’instant, certains ont été relogés provisoirement dans un hôtel… à Point-aux-Trembles. 

Le Comité logement du Plateau Mont-Royal déplore la situation et s’inquiète que le locateur ne profite de l’occasion pour convertir l’immeuble en appartements ou en condominiums de luxe. « Par le passé, le propriétaire a tenté par diverses tactiques, légales ou illégales, d’évincer les locataires de l’immeuble : Offre de montant d’argent contre la résiliation du bail, intimidation, arrêt d’encaissement du loyer, négligence quant à la vermine et l’entretien de l’immeuble », a fait part l’organisme par communiqué.

Le Comité interpelle également la Ville de Montréal afin qu’elle fasse les travaux requis et ensuite refiler la facture au propriétaire. « Ce pouvoir devrait être utilisé davantage afin de stopper les propriétaires délinquants, comme celui du 1150 Marie-Anne Est » indique-t-il.

[Mise-à-jour du 23 octobre : Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) dénonce ce qui s’apparente à une « nouvelle forme de spéculation immobilière » de la part du propriétaire qui a attendu que les locataires se faire évincer de force par la Ville pour ensuite rénover les logements délabrés et les louer à gros prix.]

Regain de popularité pour les écoles de quartier  ?

Les écoles de quartier subiront-elles un regain de popularité ? (photo d’archives : Simon Van Vliet)

Selon un article publié dans La Presse, les grandes écoles privées ont la cote auprès des familles du Plateau Mont-Royal. Or, les écoles de quartier se retrouvent à vide et doivent attirer du monde de l’extérieur pour remplir leurs classes. D’ailleurs, le texte cite en exemple l’école Jeanne-Mance, rempli à seulement 56 % de sa capacité.

Pour cause, l’établissement scolaire aurait eu mauvaise presse par le passé. Une mauvaise réputation, qui n’est pas sans conséquence pour les élèves. Certains se font bloquer l’entrée par certaines boutiques de l’arrondissement, comme le témoignait l’un d’eux dans une lettre ouverte publiée sur Pamplemousse.ca en 2016. 

Par chance, les écoles secondaires de quartier semblent subir un regain de popularité auprès de certains groupes de parents, qui s’organisent pour y améliorer les services offerts. Rappelons que les écoles publiques ont dû jongler avec plusieurs compressions budgétaires et suppressions de postes dans les dernières années. Il ne reste plus qu’à voir si le nouveau gouvernement formé par la Coalition Avenir Québec (CAQ) viendra sauver la mise. 

Une piste cyclable transformée en sentier pour piétons

Un sentier pour piétons sera aménagé au coeur du parc La Fontaine. (photo d’archives : Simon Van Vliet)

De son côté, Radio-Canada nous apprenait que l’ancienne piste cyclable du parc La Fontaine sera transformée en sentier pour piétons. Ces derniers pourront également profiter d’une nouvelle signalisation, qui leur donnera priorité de passage. À partir de la semaine prochaine, les cyclistes devront emprunter la piste qui a été aménagée l’été dernier à l’ouest du parc, le long de l’avenue du Parc-La Fontaine. Par conséquent, le passage pour les automobilistes sera rétréci à une seule voie de circulation en direction nord. 

En plus de sa réélection comme maire de l’arrondissement en novembre dernier, Luc Ferrandez a été nommé responsable des grands parcs et des grands projets au comité exécutif. Lors de l’annonce, il avait promis d’être « radical » dans son nouveau rôle. 

Du logement étudiant sur le Plateau

L’édifice développé par UTILE aura une signature architecturale résolument contemporaine. (photo de courtoisie)

Suite à une augmentation des coûts de construction, la Ville de Montréal accordera 1,1 million de dollars supplémentaires à l’organisme Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) pour la construction de 90 logements étudiants sur l’avenue Papineau. Il s’agit du premier projet de logement étudiant abordable à but non lucratif à voir le jour sur le Plateau. Les habitations auront entre deux et quatre chambres à coucher et l’immeuble pourra accueillir un total de 144 étudiants.

Dans son article, Le Devoir signale également que l’UTILE a dû reporter l’inauguration prévue cette année à 2020 et augmenter les loyers prévus. Or, le coordonnateur de l’organisme, Laurent Lévesque, assure que le coût demeurera plus bas que celui du marché. Selon les données obtenues par Pamplemousse.ca, les locataires étudiants sur le Plateau paient, à logement équivalent, environ 400 $ de plus que le loyer médian montréalais.

Avec Côte-des-Neiges, le Plateau-Mont-Royal est l’arrondissement qui accueille le plus de locataires aux études.

Avec des informations de Simon Van Vliet

Vos commentaires
loading...