Publicité

Lettre ouverte pour la Porte ouverte

Lettres des lecteurs
Lucia Kowaluk, confondatrice de la communauté Milton-Parc, est l’une des quelque 260 signataires de cette lettre ouverte (photo d’archives : Simon Van Vliet)

Nous reproduisons ici la lettre ouverte signée en appui au déménagement du refuge la Porte ouverte sur l’avenue du Parc.

La lettre ouverte, déposée au conseil d’arrondissement du 4 novembre, fait suite à des débats houleux sur la venue sur le Plateau d’un centre de jour destiné aux personnes sans-abris et à faible revenu du centre-ville de Montréal qui dessert notamment la population itinérante d’origine inuite dans la métropole. L’annonce du déménagement de la Porte ouverte à l’église Notre-Dame-de-la-Salette avait suscité des craintes dans le milieu, mais aussi un élan de solidarité dont la présente lettre témoigne.

Une lettre ouverte des citoyen.nes de Milton Parc appuyant l’arrivée de Open Door / la Porte ouverte

Nous, sousigné.es, désirons un quartier inspiré par des valeurs de compassion et d’ouverture. L’itinérance à Montréal s’accroît à mesure que l’embourgeoisement dépossède les pauvres. Notre quartier compte déjà une importante population de sans-abris, dont la plupart sont des membres des Premières nations et des Inuits. Open Door sera pour eux un espace accueillant qui leur fournira des services professionnels et des soins. Ce projet est organisé par des professionnel.les du travail social, en étroite collaboration avec la CDC Action solidarité Grand Plateau, la municipalité, l’Atelier Habitation Montréal, le SPVM et plusieurs groupes communautaires. Étant donné que beaucoup d’entre nous ont la chance de vivre dans la Communauté Milton Parc, un projet de logements coopératifs et sociaux où vivent environ 1500 personnes, il est juste que nous fassions preuve de compassion envers celles et ceux qui souffrent le plus. De plus, nous reconnaissons que nous vivons sur des terres autochtones non cédées et que les Montréalais.es autochtones, dont beaucoup ont vécu l’horreur des pensionnats, sont malheureusement dix fois plus susceptibles que les autres d’être sans-abris.

Notre quartier a une longue et fière tradition de soutien aux organismes de lutte contre l’itinérance, comme le University Settlement, l’OSBL d’habitation Chambreclerc, la Rue des Femmes (fondée à Milton Parc) et la Mission St Michael’s (Red Roof), qui malheureusement fermera possiblement ses portes. D’autres OSBL du quartier abritent aussi des personnes défavorisées tels que Chambrelle, La Porte Jaune, 55/65. Cet héritage se poursuit avec la longue et héroïque lutte portant sur l’avenir du site de l’Hôpital Hôtel-Dieu et nos idées novatrices pour les stationnements de la rue Saint-Urbain.

Nous comprenons les préoccupations des gens au sujet de la sûreté et de la sécurité du quartier, mais nous pensons que l’opposition à la Porte Ouverte est mal orientée. Elle est en grande partie basée sur le secret malencontreux qui entourait son introduction dans notre voisinage. Nous croyons que la transparence et l’ouverture apportent toujours de meilleurs résultats. Lorsqu’un refuge pour les victimes du VIH/SIDA a été créé dans le quartier, l’organisation était anxieuse quant aux réactions des citoyen.nes du quartier, mais le Comité des citoyens de Milton-Parc a organisé une campagne de porte-à-porte informatif et une réunion d’information publique réussie, où le VIH/SIDA était factuellement expliqué, démystifiant les mythes dominants.

Nous encourageons nos concitoyen.nes à voir les avantages de ce projet et à agir avec compassion envers nos voisin.es qui vivent dans des conditions plus difficiles que nous.

Signé par plus de 260 résidents et résidentes de Milton-Parc

Version en anglais : An Open Letter from Milton Parc Citizens Supporting the Arrival of Open Door

We, the undersigned, believe in building a neighbourhood inspired by values of compassion and openness. Homelessness in Montreal is increasing as gentrification dispossesses the poor. Our neighbourhood already has a significant population of those from the homeless community, most of whom are First Nations and Inuit. Open Door will help by being a welcoming space to provide professional services and care. This project is well organised by professional social workers with the close collaboration of the CDC Action solidarité Grand Plateau, the municipality, Atelier Habitation, the police, architects, and many other community groups. Given many of us have benefited from living in the Milton Parc community, a cooperative and social housing project with 1500 residents, it makes sense for us to extend compassion to those who suffer the most. Furthermore, we acknowledge that we live on unceded Indigenous land and that Indigenous Montrealers, many of whom have experienced the residential schools, are unfortunately ten times more likely than others to be homeless.

Our neighbourhood has a long and proud history of supporting homelessness organisations, such as the University Settlement, the housing OSBL Chambreclerc, the Rue des Femmes (originally founded in Milton Parc), and St. Michael’s Mission (the Red Roof), which is now unfortunately facing closure. Other housing OSBLs in the neighbourhood which house the underprivileged include Chambrelle, La Porte Jaune, and 55/65. This legacy continues with the long and heroic battle for the future of the Hotel-Dieu Hospital site and in our innovative ideas for the parking lots on St-Urbain.

We understand concerns about safety and security, however we think that opposition to Open Door is misguided, largely based on the unfortunate secrecy which surrounded its introduction to our neighborhood. We believe that transparency and openness always brings the best solutions. When a refuge for victims of HIV/AIDs was going to be created in the neighborhood, the organisers were nervous about local reactions. But the Milton-Parc Citizens Committee organised an informative door-to-door campaign and a successful public information meeting where HIV/AIDS were factually explained, debunking prevailing myths.

We encourage our fellow residents to see the benefits of this project and act in compassion towards our neighbours who live in more difficult circumstances than ourselves.

Signed by over 260 Milton-Parc residents

Vos commentaires
loading...