Publicité

Les rencontres interculturelles au cœur d’une nouvelle série web

Vie de quartier
La jeune Céline avec une des aînées du carrefour St-Eusèbe (photo : courtoisie de l’Hirondelle)

Alors que Le Plateau Mont-Royal compte 53 % d’immigrants de première ou deuxième génération, l’Hirondelle, organisme du quartier, vient de lancer une web-série pour faire la promotion des échanges interculturels, dont le premier épisode a été diffusé hier.

Présentée en quatre capsules web, la série s’inscrit dans le projet Se rapprocher & bâtir ensemble. Elle mettra en valeur le témoignage de personnes venues d’ailleurs qui raconteront leur parcours d’intégration. « Dans le premier épisode de la série Web, vous allez rencontrer Céline Durand, une intervenante du milieu qui travaille auprès des personnes âgées qui viennent au Carrefour Saint-Eusèbe et qui développe un très fort lien d’amitié auprès de la communauté d’accueil », annonce Jazmin Verdugo, animatrice interculturelle chez Hirondelle. Pour cette première, la caméra s’arrête donc sur cette Française débarquée au Québec en janvier 2018 qui y raconte son histoire et sa vision de l’interculturalisme.

Cette première capsule, d’une série de quatre, a été diffusée hier à 18 h. À chaque épisode, Élodie Romeu, chargée des communications chez Hirondelle, prendra les rênes de la page Facebook de l’organisme. Elle posera une ou deux questions pour permettre à la communauté de discuter, dans le respect, avant la diffusion de l’épisode. « L’idée, c’est d’encourager la communauté de Montréal par le biais de questions ouvertes sur l’interculturel. On va poser ces questions avant chaque diffusion de la web-série, pour inviter la communauté à interagir sur les médias sociaux. »

Les quatre épisodes de la série web ont été réalisés avec l’aide du Programme Montréal interculturel (PMI) de la Ville de Montréal de la Ville de Montréal et du Carrefour Saint-Eusèbe, un organisme de Ville-Marie qui offre des services pour les 50 ans et plus. Même si la ville a aidé financièrement le projet, la majorité provient de l’Hirondelle insiste Élodie Romeu. Leur partenaire, le Carrefour Saint-Eusèbe, a notamment aidé pour les locaux et les rencontres.

Un projet rassembleur

La série met en vedette des personnes avec des profils diversifiés, que ce soit une jeune femme, les membres d’une famille, un immigrant vivant avec une Québécoise ou une personne fortement impliquée comme bénévole dans sa communauté.

« Le projet Se rapprocher & bâtir ensemble, s’intègre dans notre démarche de rapprochement interculturel, pour faciliter les contacts pour les gens qui viennent juste d’arriver, pour nous raconter quelle est leur réflexion autour de cela. L’objectif, c’est d’avoir des échanges interculturels positifs », raconte Jazmin Verdugo

Les épisodes de la série ne seront pas une finalité en soi.  « Le projet en tant que tel, ce n’est pas la Web-Série, c’est tous les échanges qui en découleront qui sont le cœur du projet », ajoute Élodie Romeu. Les retours sur la série aideront à créer un guide qui sera utilisé par tous les intervenants sociaux de plusieurs organismes. Dans le but d’orienter et d’améliorer les rapports entre les nouveaux arrivants et les membres de la communauté d’accueil.

Un arrondissement qui se nourrit du multiculturalisme

Les chiffres du recensement de 2016 publié en mai 2018 sont sans appel. Le Plateau-Mont-Royal compte 53 % de ses citoyens qui sont nés à l’étranger ou qu’au moins l’un de leurs deux parents est né à l’extérieur du Canada.

Les échanges culturels font donc partie du quotidien des résidents du quartier. La tendance ne ralentit d’ailleurs pas puisque 25 % des immigrants sont arrivés au cours des cinq dernières années (entre 2011 et 2016). Qu’ils soient Français, Portugais, Américains, Chinois ou autres, l’intégration dans un pays d’accueil n’est pas toujours facile. Idées préconçues, barrière de la langue, différences culturelles, barrières administratives, isolement sont le quotidien de ces nouveaux arrivants.

L’Hirondelle a justement été créée, il y a bientôt quarante ans, pour les aider et diminuer l’impact de ces obstacles. Ce que confirme Jazmin Verdugo : « Dans le cadre de notre mission, nous sommes un service qui s’adresse plutôt aux résidents permanents qui sont ici depuis moins de cinq ans. Nous avons un service d’insertion sociale et d’aide à l’emploi. On fait tout l’accompagnement dans le processus d’installation. Les personnes viennent juste d’arriver, elles ont besoin de trouver une garderie, de renseignements pour avoir leur carte d’assurance-maladie. »

L’association aide également à réunir ces nouveaux arrivants en organisant des sorties : musées ou randonnées au parc Mont-Royal, par exemple. Si bien, que petit à petit, ces personnes commencent à tisser des liens avec la communauté d’accueil

Le guide que veut créer l’Hirondelle pourra aider autant les intervenants ainsi que les nouveaux arrivants à mieux apprivoiser les difficultés lors de l’arrivée dans un nouveau pays. Une soirée est d’ores et déjà prévue pour visionner les épisodes, mais surtout pour divulguer les résultats des différentes discussions et retours des premières diffusions. La date prévue, pour l’instant, est le 7 février 2019.

 

En attendant, les prochains épisodes seront en ligne les 23, 27 et 30 novembre prochains.

 

Vos commentaires
loading...