Publicité

UTILE : le projet de logement étudiant va bon train

Immobilier
Encastré entre l'édifice des Dauphins-sur-le parc, construit en 1970, et le Manoir Papineau, construit en 1966, le nouveau bâtiment aura une signature architecturale résolument contemporaine.
Encastré entre l’édifice des Dauphins sur-le parc, construit en 1970, et le Manoir Papineau, construit en 1966, le premier édifice de logement étudiant coopératif développé par UTILE aura une signature architecturale résolument contemporaine. (photo de courtoisie)

L’Unité de travail pour le logement étudiant (UTILE) avance vers une mise en chantier un mois après avoir vu la ville de Montréal bonifier sa contribution à son premier projet de logement étudiant.

« On espère commencer les travaux dans les prochains mois », explique le coordonnateur général de l’Unité de travail pour le logement étudiant (UTILE), Laurent Levesque.

Le terrain, situé en face du parc La Fontaine sur la rue Papineau, est décontaminé et prêt à bâtir.

Le projet, qui prévoit la construction de 90 logements abordables, aurait bien pu ne pas voir le jour en raison de l’augmentation des coûts de construction à Montréal. Initialement estimés à un peu plus de 7 millions de dollars, les coûts ont pratiquement doublé en un an, suivant une trajectoire qui n’est pas sans rappeler celle des coûts des travaux de voirie dans la métropole.

La ville de Montréal est bien placée pour savoir que les grands travaux coûtent de plus en plus cher : les soumissions pour la rénovation de l’Hôtel de Ville étaient entre 20 et 30 % plus élevées que ce que prévoyaient les estimations réalisées par la ville.

Confrontée à une inflation similaire des coûts, l’UTILE aurait « difficilement absorbé tout ça sans subvention », reconnaît Laurent Levesque qui salue la décision de la Ville de Montréal d’octroyer une contribution financière trois fois plus importante que celle prévue initialement.

Cet investissement « structurant » permettra à l’organisme d’aller de l’avant avec la mise en chantier dès l’an prochain.

Pionnier dans le domaine, l’UTILE travaille depuis 2013 au développement du logement étudiant abordable au Québec. Avec son projet sur le Plateau, l’organisme devient le premier promoteur à faire aboutir un projet de logement étudiant à but non lucratif à Montréal, où les besoins sont criants.

« On ne fera pas de location spéculative », prévient Laurent Levesque qui refuse de jouer le jeu des promoteurs immobiliers traditionnels qui vendent parfois des unités avant même de savoir quand la mise en chantier de leur projet débutera. L’UTILE attendra donc que les dates de livraisons soient connues avant d’ouvrir la prélocation des 90 unités dans son édifice La Note des bois de la rue Papineau.

Le projet pourrait rapidement faire des petits. Plus tôt cet automne, plusieurs bailleurs de fonds en économie sociale avaient également annoncé la création du Fonds d’Investissement pour Logement Étudiant (FILE), un fonds de capital patient doté d’un budget de 10 millions de dollars destiné à accélérer et à systématiser les initiatives en logement étudiant au Québec.

Vos commentaires
loading...