Publicité

Un avant-goût de Noël sous les flocons

Culture, Vie de quartier

Des milliers de Montréalais ont participé à la traditionnelle marche aux flambeaux organisée par la Société de développement commercial de l’Avenue du Mont-Royal qui a débuté devant le parc des Compagnons pour se terminer au parc La Fontaine.

Accompagnée de légers flocons de neige et des personnages géants de la troupe de Yan Imbault, la foule devait suivre un parcours parsemé de chants de Noël. La SDC attendait pas moins de 10 000 personnes pour l’événement.

La marche

Le stand qui se trouvait devant le parc des Compagnons. (photo : Nicolas Ganzer)

« Il y a beaucoup d’effervescence, il fait beau, la température est magnifique, on est content. Que demander de plus ? », déclare Claude Rainville, le président de la SDC de l’Avenue du Mont-Royal, quelques minutes avant le départ.

Celui-ci a été donné samedi soir, aux alentours de 19 h 10, précédé par un cortège de voitures de police. Juste derrière se trouvaient les porteurs de drapeaux où l’on pouvait reconnaître Maeva Vilain et Josefina Blanco, deux conseillères d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Derrière elles, la foule de résidents et de curieux suivait d’un pas léger. Près de 2500 flambeaux, portés fièrement par des familles, des enfants et des grands-parents, illuminaient le groupe telles les étoiles dans le ciel.

L’un des personnages de format géant qui accompagnait la marche aux flambeaux. (photo : Nicolas Ganzer)

« On participe chaque année depuis cinq ans, on adore l’événement. C’est comme le départ des festivités de Noël », raconte Mélanie, qui s’est joint à la marche avec ses deux enfants et de la famille.

Le petit groupe avait quatre flambeaux, achetés au kiosque un don contre un flambeau. Pour l’obtenir, il fallait soit apporter des denrées non périssables ou payer deux dollars. Le stand se trouvait devant le parc des Compagnons, transformé en petit village dans le cadre du Festival Noël dans le parc.

La chorale de la « Clique Vocale » installée au coin de la rue Lanaudière et de l’avenue du Mont-Royal Est. (photo : Nicolas Ganzer)

« Tous les profits de la vente de flambeaux et toutes les denrées non-périssables qui nous ont été rapportées en échange de flambeaux iront à Moisson Montréal. Merci à tous de votre grande générosité dans ce temps des Fêtes », a mentionné Claude Rainville dans son discours livré au parc La Fontaine juste avant le début du feu d’artifice.

Avant d’arriver dans le parc, la foule a croisé trois chorales sur l’avenue du Mont-Royal. Les troupes des Voix ferrées, du Chœur gai de Montréal et de la Clique Vocale ont entonné divers chants de Noël. Et puis, sur la rue de la Roche, c’était les musiciens de la Chasse-Balcon qui ont surpris les passants avec des performances s’inspirant de la spontanéité des jams de balcons de la Louisiane.

Un des membres de la Chasse-Balcon qui gigue au rythme de la musique traditionnelle de son camarade sur la rue de la Roche (photo : Nicolas Ganzer)

Le Parc

La foule présente au parc La Fontaine écoute le concert, en attendant le feu d’artifice. (photo : Nicolas Ganzer)

Une fois arrivé à destination, c’est le groupe Jazz multiculturel Urban Science Brass Band qui attendait les petits et grands. Les membres étaient tous déguisés en animaux et ont réchauffé la foule avec leurs rythmes endiablés. Une foule qui semblait sous le charme de leurs chansons bilingues aux origines variées, mélangeant jazz et rap.

Vers 20 h 15, le feu d’artifice tant attendu a débuté sous une musique qui s’inspirait de l’univers de Tim Burton, d’Harry Potter et des films du temps des Fêtes.

La pyrotechnie bat son plein pendant le feu d’artifice. (photo : Nicolas Ganzer)

Le feu d’artifice s’est terminé sous les applaudissements des participants et chacun était invité à retourner au parc des Compagnons où allait se dérouler un concert gratuit de Florent Vollant, pour présenter son dernier album. Avant cela, ils étaient encouragés à déposer les gobelets en plastique de leurs flambeaux dans les bacs de recyclage prévus à cet effet.

 

En savoir plus :

Moisson Montréal est un organisme de bienfaisance de Montréal. Son but premier est de récupérer des dons de nourriture et de produits essentiels et de les redistribuer gratuitement à tout autre organisme qui en a besoin. Il s’agit de la banque alimentaire distribuant le plus de denrées au Canada.

Contribuez à la relance

Forts du succès de notre campagne de sociofinancement, nous misons d’abord et avant tout sur le soutien financier direct de notre lectorat.

Nous vous invitons donc à nouveau à contribuer, dans la mesure de vos moyens, pour nous permettre de mener à bien notre projet de reprise collective et de transformation de Pamplemousse.ca en entreprise d’économie sociale.

Les sommes amassées dans le cadre de notre campagne sur La Ruche nous assurent de pouvoir continuer à opérer jusqu’au 1er mars, mais chaque contribution supplémentaire nous permettra de prolonger notre effort de relance et augmentera d’autant nos chances de succès.

À l’heure actuelle, nous opérons sur un budget hebdomadaire d’à peine 1500 $ (!). Vous êtes de milliers à nous lire chaque semaine. Si chacun et chacune d’entre vous nous donnait 1 $ par article lu, notre avenir à court terme serait assuré.

Bien entendu, nous ne nous attendons pas à ce que 100 % de notre lectorat puisse ou veuille contribuer financièrement à la survie de notre réseau. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas l’intention d’ériger de mur payant pour accéder à nos contenus qui sont – et demeureront – gratuits et libres d’accès, par souci de démocratisation de l’information locale.

Processing ...
CAD
Vos commentaires
loading...